vendredi 11 juillet 2008

yoga et syndrôme prémenstruel




Pas plus tard que la semaine dernière une de mes super copines a refusé de me voir à cause de ses règles. Pour tout vous avouer, je l'avais un peu mauvaise.. J'étais à une demie heure de chez elle en voiture. Normalement, une distance de 500 kilomètres nous sépare. Je ne l'avais pas vues depuis plusiers mois. Bref.. j'avais les boules...
A l'autre bout du fil, elle m'a demandé :
- toi, aussi, non, tu souffres de ce problème, tu ne m'en veux pas, non? Tu comprends...

Je me suis surprise à lui répondre séchement :
- Non, grâce au yoga, je n'en souffre plus!
Cette réponse m'est sortie de la bouche sans vraiment réfléchir. Comme une évidence. C'est vrai, il n'y a pas si longtemps que cela, les règles me mettaient dans un état super dépressif.. Dix jours avant, je devenais insupportable au point que mon mec prenait vite la distance dès qu'il sentait le vent tourner.
Mais, depuis environ neuf mois... (non, non, je ne suis pas enceinte) Plus rien. Je veux dire, plus aucun symptôme ou très peu, si bien que j'ai même oublié à quoi cela ressemblait...

De fil en aiguille, mon amie m'a suggéré d'écrire ici un post sur le sujet yoga et le syndrôme prémenstruel... J'avoue que cela me laisse un peu, pardonnez-moi, l'expression, "dans la merde!" Je suppose, qu'elle aimerait que je lui explique exactement comment cela peut fonctionner... je la comprends à sa place, j'aimerais bien connaître la recette miracle pour me débarrasser de ce cauchemar mensuel. Mais, la vérité, c'est que je ne sais pas exactement comment cela marche.. .A mon avis, c'est un tout....

En neuf mois, j'ai changé tellement de choses dans mon mode de vie... enfin bon, je vais quand même me lancer dans cette recette, en essayant de dresser une liste exhaustive de toutes ces petites choses qui misent bout à bout ont donné ce résultat. Libre à elle de la suivre après! Et tant mieux si elle en aide d'autres.
Cela demande un peu de travail... mais, bon, ce syndrôme invalide tellement, cela en vaut vraiment le coup :
- 20 minutes de méditation par jour
- une séance quotidienne de yoga, méthode sivananda. (asanas pendant 1 h 30)
- 20 minutes de pranayama : insister particulièrement sur anuloma viloma, parfois, je recommence aussi le soir ou durant l'après midi en cas de coup de barre.
- exit l'alcool, la cigarette, la viande, le poisson, le café, le thé (y compris le vert), les oeufs, l'ail, les oignons. Place aux lentilles, aux céréales, au lait (de vache y compris, mais bio), riz, épeautres, flocons d'avoine, boulgour etc. (pour les céréales, je ne prends que du bio)
- cuisinez avec des épices : cardamones, curcuma, cumin, gingembre, graines de moutarde
- tofu, amendes, noix de cajou (riches en oméga 3, noix, graines de lins
- bcp de courgettes.. d'aubergines, d'haricots verts et salades.
- des fruits...
- mon pêché mignon : le chocolat! (là, j'avoue, je n'ai rien changé)
- boire bcp d'infusion, de liquide chaud
- cure de magnésium et valériane, surtout (pendant les fins de cycles)
- Karma yoga (voir posts déjà écrits sur le sujet, il y en a quelques uns).. toutes les semaines. Très bons pour soulager le mental de toutes les mauvaises vibrations (y compris colère, dépression et tristesse) C'est magique! Si le monde pouvait fonctionner dnas cet esprit, tout irait beaucoup mieux, croyez-moi!
- minimum une heure et demie de kirtans par semaine (excellent pour transcender les émotions négatives)
- J'ai égalemlent réduit le nombre d'heures de sommeil : plus que 7 au lieu de 9 avant.
- ah oui, j'oubliais la cérémonie du lever aussi : au saut du lit boire un verre d'eau chaude avec du triphala pour nettoyer toutes les toxines du côlons fatiguant l'organisme. Ensuite direction la salle de bains, enduire le corps d'huile de sésame et le masser un peu en partant du visage, tête, cou, épaule, bras, buste, jambes et pieds, si pas le temps, uniquement faire le visage et les pieds), nettoyer la langue avec cet instrument spécial, laver les yeux, puis prendre la douche chaude.
- et le rituel du soir, le verre de lait chaud avant d'aller dormir avec noix de muscade, safran, et cardamone.
- quand on tombe dans un état de tristesse et de déprime, le mieux, c'est de bouger le corps pour en sortir. Une marche à pied, un jogging... etc
- quand on est en colère, la marche est excellente, si pas possible, boire un verre d'eau et repousser les explications avec le détonateur quand on retrouve toute sa tête.
- plus tout le travail sur les pensées... bien évidemment.
Voilà, voilà... pour moi tous ces changements de vie, enseignés dans la méthode sivananda (basé en cinq points : une alimentation équilibrée (comprendre un régime lactéo végétarien) une bonne respiration, des exercices, méditation et pensée positive) ont fait disparaître complètement l'angoisse mensuelle.. et bien d'autres choses encore qui polluaient auparavant ma vie... Bonne pratique à toutes et haut les coeurs !
Om tat sat.

2 commentaires:

Sylvie a dit…

Commentaire de l'amie concernée !

Merci Mila pour ce texte, pour avoir entendu ma demande et avoir essayé d'y répondre à travers ton expérience personnelle.

Tu livres des idées ingénieuses, basées, comme je m'y emploie également, sur un changement d'hygiène de vie, et centrées sur l'observation et l'action.

J'ai ri en lisant ton message, et de bon coeur. Car il se trouve que si je t'ai dit ne pas pouvoir venir te voir, c'est justement parce que je travaille à suivre mes "règles" et à ne plus lutter contre elle. L'acceptation est la première loi, pour accéder ensuite à l'action juste, et plus à la réaction. Bien sûr, cela suppose ne plus être autant à la merci de ses émotions très parasitantes et douloureuses. Mais accepter les règles permet de mieux vivre ces périodes particulières, accepter la fragilité, l'impermanence aussi qu'elles nous révèlent. Et le chemin qu'elles nous indiquent.

C'est du reste l'objet d'un vade mecum que je rédige depuis quelques temps, pour l'instant à mon usage propre. J'y liste comme toi tout ce que je change petit à petit, ce que j'aime faire dans ces périodes là, ce que je n'aime pas, ce qui me réussit, ce que j'entends et apprends comme enseignements intéressants (le contrôle des pensées et des émotions comme le Swami Sivananda le recommande en effet dans son livre sur la Puissance des pensées). Dans mon guide, je dépose aussi tout ce que cet état particulier me demande d'attention et de tolérance envers moi-même.

C'est dans cet esprit de tolérance et de Communication Non Violente (je recommande la pratique de cette technique de parole aimante envers soi-même et les autres) que je t'ai dit, ce dimanche-là, que j'avais un impérieux besoin de solitude et de silence. Car je savais que tu pouvais entendre. Je ne m'étais pas trompée, même si en effet, je savais que cela n'était pas facile à accepter (à dire non plus mais c'est mon histoire).

Car être bien avec soi-même est le gage d'une meilleure relation avec l'autre, donc avec l'amie. Pour terminer, je citerais cette phrase de Dominique Loreau, auteure d'un ouvrage éclairant, "L'art de la simplicité", "Dire non à l'autre, c'est dire oui à soi-même". Cette phrase me guide...

Je crois fondamentalement que le yoga, que je commence à pratiquer, et la méditation, qui me fait grandir jour après jour, m'apprennent cela : l'écoute profonde, la compréhension et l'action juste.

Merci à toi Mila de me l'avoir rappellé, et de me dire à quel point la régularité de la pratique apporte des changements,

SYLVIE

PS. : Pourrais-tu me livrer l'explication des termes sanskrit que tu emploies, pour m'y référer (peut-être y a t-il sur ton blog un glossaire, je ne l'ai pas vu) ?

Bousseau a dit…

Bonjour,
Étant un homme, j'avoue que le sujet principal du post ne me concerne pas. Mais je l'ai quand même lu et trouve très intéressant tout ce que tu as entrepris pour "changer" (modifier) ton mode de vie.
Je fais actuellement un travail là-dessus. Je pratique le yoga depuis 6 mois environ, je modifie mon alimentation (moins de viande, bio....), méditation chaque jour, pensées positives... Je viens de lire un livre très intéressant qui m'aide dans ce travail et me sert de guide : "Le moine qui vendit sa ferrari" de Robin Sharma. C'est un livre sur le développement personnel que je trouve très accessible. Voilà, je voulais juste te faire partager ce livre qui compte beaucoup pour moi en ce moment.
Merci pour ton blog, je le trouve vraiment très enrichissant.
À bientôt,
Ghislain